paratge é drudaria païens

paratge é drudaria païens

Brigid

Brigid brigid.gif

Entends mes prières et mon appel, O Brigid

Toi qui nourris les destins les plus arides

Que ton baume de vie emplisse mon vide

Déesse de fécondité aux multiples  reflets

Dans le foyer de chaque celte, tu es aimée et vénérée

Médecins, artisans, poètes ; tous louent tes bienfaits

Née du Feu de la vie, tu mets au monde la triade divine

Ton Feu réchauffe, parfois consume et toujours illumine

Ta présence chante le renouveau et chasse la famine

Tu présides avec générosité à la lactation des brebis

Quand repose paille tressée en croix sur sa couche de pissenlit

Fille du Dagda, épouse de Lugh , sage femme de Marie

Tu es une et multiple, nommée  Korridan, Eithne ou Etain

Mère de souveraineté, nul ne t’a jamais prié en vain

 Aube de la vie, lait de la Terre, tu nous invites au festin

Entends ma prière chantée au confluent des trois cours d’eau

Rappelle-moi, nu (e) à la source de l’essentiel, sans aucun oripeau

Que ton Feu me purifie afin que mon flux s’écoule dans ton halo

Que ta bienveillance éclaire les contours de mes danses

Que ta blancheur peigne la profondeur de mes transes

Que tes dons jonchent les pas hésitants  de ma conscience

Brigid___color_by_Poucelette.jpg



22/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres