paratge é drudaria païens

paratge é drudaria païens

I Sit and I Think (JRR TOLKIEN)

I sit beside the fire and think of all that I have seen, of meadow-flowers and butterflies in summers that have been;of yellow leaves and gossamer in autumns that there were, with morning mist and silver sun and wind upon my hair.

I sit beside the fire and think of how the world will be when winter comes without a spring that I shall never see.

For still there are so many things that I have never seen: in every wood in every spring there is a different green.

I sit beside the fire and think of people long ago, and people who will see a world that I shall never know.

But all the while I sit and think of times there were before, I listen for returning feet
and voices at the door.

Je me suis assis  prés du feu et j'ai pensé à tout ce que j'ai vu, aux fleurs des prés et aux papillons, assis près du feu; aux feuilles jaunes et aux filandres des automnes qui furent avec la brume matinale, le soleil argenté et le vent dans ma chevelure.

 Assis près du feu, je pense à ce que sera le monde quand viendra l'hiver sans printemps que je ne verrai jamais.

Car il y a tant de choses encore que je n'ai jamais vues : dans chaque bois à chaque printemps, il y a un vert différent.

Assis près du feu, je pense aux gens d'il y a longtemps et aux gens qui verront un monde que je ne connaîtrai jamais.

Mais tout le temps que je suis à penser aux temps qui furent jadis, je guette les pas qui reviendront et les voix à la porte.

 

gandalf_the_grey_by_youngphoenix3191-d563foq.jpg

 Gandalf the white.jpg

 



10/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres